LIGNES DIRECTRICES DE PRATIQUE CLINIQUE

Interventions individualisées pour patients à RISQUE FAIBLE

Recommandations clés

  • Des études ont montré un effet bénéfique de la supplémentation en vitamine D dans la prévention des chutes distincte de son effet sur la santé des os.

  • Une carence en vitamine D contribue à une perturbation de la force musculaire et à la fonction neuromusculaire.

  • L’éducation des patients plus âgés et des proches aidants est importante pour la mise en œuvre et l’utilisation soutenue des stratégies de prévention des chutes.

  • Les stades du changement selon le modèle de Prochaska et DiClemente peut être utilisé pour faciliter les conversations avec les patients plus âgés et les aider à accepter des stratégies de prévention des chutes telles que l’exercice régulier et les modifications apportées à la sécurité à domicile.

  • En plus de fournir de l’information verbale, des efforts efficaces en matière d’éducation comprennent des possibilités d’obtenir des ressources de prévention des chutes dans la langue et le format de choix du patient plus âgé. (p. ex. liens vers des copies électroniques, distribution de documents imprimés, vidéos)

  • Nous vous encourageons à diriger vos patients plus âgés vers ce site Web pour avoir accès à des copies électroniques de nos ressources sur la prévention des chutes qui sont tous disponibles dans les deux langues officielles.

Interventions individualisées 

RISQUE FAIBLE

  • Évaluer l'apport en vitamine D :

    • Recommandez des aliments riches en calcium et un supplement quotidien de vitamine D +/- calcium, en cas de carence

  • Offrez de l’information et des documents à distribuer pertinents à propos de la prévention des chutes

​​

  • Encouragez l'achèvement de la liste de vérification de la sécurite à domicile

  • Réévaluez le patient annuellement ou s’il se présente avec un changement important de l’état de santé

ET

Recommandez 150 minutes d'activités aérobiques d’intensité modérée à élevée par semaine en plus de faire des activités de renforcement des muscles et des os au moins deux fois par semaine pour améliorer la posture et l'équilibre

OU

Référez le patient à un programme communautaire de prévention des chutes basé sur l'exercice

Répondre aux dangers à domicile

Home Safety - French.png

Activité physique

  • L’exercice sous forme de musculation et d’équilibre, de démarche et de formation de coordination peut être considéré comme une seule intervention. Cependant, les études montrent que l’exercice peut être plus efficace lorsqu’il est appliqué parallèlement à d’autres interventions.

  • La participation à un programme d’activité physique axé sur l’amélioration de la mobilité, de l’équilibre et de la coordination peut être plus avantageux pour certains patients âgés à risque plus élevé de chutes. Les programmes efficaces de prévention des chutes basés sur l’exercice comprennent également la prestation d’information sur la prévention des chutes et des documents aux participants au cours de chaque session.

  • Pour de plus amples renseignements sur les programmes de prévention des chutes basés sur l’exercice offerts au Nouveau-Brunswick, veuillez cliquer sur le lien suivant.

Prochaine étape:

Réévaluez le patient annuellement ou s’il se présente avec un changement important de l’état de santé.

Ressources

Ressources supplémentaires pour les professionnels

de la santé