LIGNES DIRECTRICES DE PRATIQUE CLINIQUE

Interventions individualisées pour patients à​ RISQUE ÉLEVÉ

Recommandations clés

  • Le professionnel de la santé ou l’équipe qui a effectué l’évaluation des risques de chute devraient élaborer le plan de soins individualisé et mettre directement en œuvre les interventions ou s’assurer que d’autres professionnels de la santé qualifiés effectuent les interventions.

  • L’éducation des patients âgés et des proches aidants est importante pour la mise en œuvre et l’utilisation soutenue des stratégies de prévention des chutes.

  • Des études ont montré un effet bénéfique de la supplémentation en vitamine D dans la prévention des chutes distincte de son effet sur la santé des os.

  • Une carence en vitamine D contribue à une perturbation de la force musculaire et à la fonction neuromusculaire.

  • Les stades du changement selon le modèle de Prochaska et DiClemente peut être utilisé pour faciliter les conversations avec les patients plus âgés et les aider à accepter des stratégies de prévention des chutes telles que l’exercice régulier et les modifications apportées à la sécurité à domicile.

  • En plus de fournir de l’information verbale, des efforts efficaces en matière d’éducation comprennent des possibilités d’obtenir des ressources de prévention des chutes dans la langue et le format de choix du patient plus âgé. (p. ex. liens vers des copies électroniques, distribution de documents imprimés, vidéos)

  • Nous vous encourageons à diriger vos patients plus âgés vers ce site Web pour avoir accès à des copies électroniques de nos ressources sur la prévention des chutes qui sont tous disponibles dans les deux langues officielles.

Interventions individualisées 

RISQUE ÉLEVÉ

  • Dévelopez un plan de soins personnalisé

  • Offrez de l’information et des documents à distribuer pertinents sur la prévention des chutes

  • Recommandez des aliments riches  en calcium et un supplement quotidien de vitamine D +/- calcium,                  en cas de carence

  • Optimisez le traitement de toutes les comorbidités identifiées

  • Minimisez la médication selon les lignes directrices de déprescription, selon le cas

  • Gérez et surveillez l'hypotension

  • Optimisez la vision

  • Gérez les problèmes de pieds et de chaussures

  • Optimisez la sécurite à la maison

    • Recommandez l'achèvement de la liste de vérification de la sécurite à domicile

    • Envisagez un aiguillage vers l'ergothérapie pour aider à répondre aux préoccupations

ET

Référez à un physiothérapeute pour accroitre la mobilité fonctionnelle et améliorer la démarche, la force musculaire et l'équilibre

OU

Référez le patient à un programme communautaire de prévention des chutes basé sur l'exercise

REMARQUE : En plus des résultats de l’évaluation multifactorielle du risque de chute, lors de l’élaboration d’un plan de soins                                            individualisé, votre jugement clinique devrait tenir compte de la capacité et de la volonté du patient âgé de vouloir                                        répondre à ses facteurs de risque; de leurs choix et de leurs préférences; et de la disponibilité d’un soutien social comme                            les proches aidants, les membres de la famille et les amis.

Minimisation de la médication

  • Essayez de minimiser la médication selon les lignes directrices de déprescription, selon le cas. Si l’arrêt d’un médicament particulier à haut risque n’est pas possible, une réduction de la dose doit être envisagée.

  • Le risque de chute est plus grand avec l’utilisation de médicaments psychotropes et la polypharmacie.

  • Les personnes âgées couverts par le Plan de médicaments sur ordonnance du Nouveau-Brunswick et qui prennent au moins trois médicaments sur ordonnance différents pour maladie chronique ont droit à un examen annuel subventionné de leurs traitements médicamenteux par leur pharmacien dans le cadre du programme PharmaConsulte du Nouveau-Brunswick.

Répondre aux dangers à domicile

  • Des exemples d’améliorations de la sécurité à la maison peuvent inclure l’amélioration de l’éclairage aux portes extérieures, la réparation des planchers inégaux ou l’installation d’un système de monte-escalier.

  • Un aiguillage au Programme extra-mural du Nouveau-Brunswick peut être nécessaire pour certains patients plus âgés afin d’aider à faire face aux dangers à domicile et d’assurer la mise en œuvre appropriée de mesures complètes de sécurité à domicile.

  • Pour l’aiguillage vers le Programme extra-mural, veuillez cliquer sur le lien fourni pour obtenir une copie du formulaire Demande d’aiguillage au PEM et suivez les instructions pour la soumission d'une demande de service.

Activité physique

  • L’exercice sous forme de musculation et d’équilibre, de démarche et de formation de coordination peut être considéré comme une seule intervention. Cependant, les études montrent que l’exercice peut être plus efficace lorsqu’il est appliqué parallèlement à d’autres interventions.

  • Les programmes d’exercices doivent être commencés avec prudence. Certaines études ont montré que l’exercice peut augmenter le taux de chutes chez les personnes âgées à mobilité réduite qui ne sont pas habituées à l’activité physique.

  • Une référence à un physiothérapeute ou au Programme extra-mural du Nouveau-Brunswick peut être nécessaire pour certains patients plus âgés pour des sessions en personne dans un milieu clinique ou à domicile afin d’améliorer la mobilité fonctionnelle en plus d’améliorer la démarche, la force et l’équilibre.

  • La participation à un programme d’activité physique axé sur l’amélioration de la mobilité, de l’équilibre et de la coordination peut être plus avantageux pour certains patients âgés à risque plus élevé de chutes. Les programmes efficaces de prévention des chutes basés sur l’exercice comprennent également la prestation d’information sur la prévention des chutes et des documents aux participants au cours de chaque session.

  • Pour d'information sur les programmes de prévention des chutes basés sur l’exercice offerts au Nouveau-Brunswick, veuillez cliquer sur le lien suivant.

Prochaine étape:

Complétez le SUIVI des interventions individualisées avec le patient dans les 30 à 90 jours après sa dernière visite.

Ressources

Ressources supplémentaires pour les professionnels

de la santé

AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ MÉDICALE

Les informations contenues dans ce site Web ne remplacent en rien les conseils, le diagnostic ou le traitement par un professionnel de la santé. Pour toute question concernant un problème de santé ou avant d’entreprendre un programme d’exercice, consultez votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié.

Ligne d'information pour personnes âgées

 

La ligne d’information sans frais pour les personnes âgées offre un moyen conventionnel de parler à un préposé bilingue orienté vers le service à la clientèle. Pour des renseignements de base sur les programmes et services provinciaux à l’intention des personnes âgées, leur famille et leurs proches aidants, veuillez appeler :

1-855-550-0552

Télé-Soins 

 

Si vous ou une personne que vous connaissez avez besoin de conseils ou de l'information non-urgente en matière de santé, appelez télé-soins. Une infirmière immatriculée évaluera vos besoins et vous offrira de l'information, de l'éducation et/ou des conseils au besoin. Pour accéder ce service téléphonique bilingue sans frais, 24 heures sur 24, sept jours par semaine, veuillez appeler:

8-1-1

En cas d’urgence, composez le  911  ou visitez le service des urgences de votre hôpital local.

TROUVEZ L'ÉQUILIBRE N.-B. © 2016 - FINDING BALANCE CANADA, EN PARTENARIAT AVEC LE PROGRAMME DE TRAUMATOLOGIE DU N.-B.  | SOUS LICENCE DU INJURY PREVENTION CENTER.